Milk Sustainability Center

6 minutes read

Pourquoi les producteurs laitiers devraient-ils donner la priorité à l’efficacité de l’utilisation des nutriments ?

L’élevage laitier pose des défis environnementaux en termes d’émissions de gaz à effet de serre et de libération de nutriments, notamment d’azote, de phosphore et de potassium. Ce sont tous des éléments essentiels à la vie, mais trop de nutriments sont nocifs pour l’environnement, et l’utilisation inefficace de ces précieuses ressources a un impact direct sur les résultats financiers d’un agriculteur. Un aspect crucial de la gestion efficace de ces nutriments est l’optimisation de l’efficacité de l’utilisation des nutriments (NUE). Dans cet article, nous allons explorer pourquoi il est important de gérer efficacement le cycle des nutriments d’une ferme.

Une citation de quelqu’un d’important, disant quelque chose d’important à savoir.

- Nom de la personne

Qu’est-ce que l’efficacité de l’utilisation des nutriments dans le monde agricole ?

L’efficacité de l’utilisation des nutriments dans une ferme est mesurée par NUE. Cet indicateur clé de performance (KPI), semblable à un tableau de bord de performance, compare la quantité de lait produite par la ferme à la quantité de nutriments qu’elle utilise. Cette évaluation englobe tout ce qui se trouve sur la ferme, y compris la grange et les champs. L’objectif est d’utiliser efficacement les nutriments, ce qui permet non seulement à la ferme de produire plus, mais aussi d’économiser de l’argent pour l’agriculteur car la production est optimisée. Lorsque les nutriments sont utilisés efficacement, fournissant les bons éléments pour la croissance des plantes ou la santé animale dans les bonnes quantités et aux moments appropriés, les plantes poussent de manière optimale, ce qui entraîne des rendements plus élevés à la récolte et garantit que les animaux reçoivent les nutriments nécessaires à la croissance, à la productivité et à la santé globale.

Pourquoi est-ce important pour les producteurs laitiers ?

L’élevage laitier est soumis à de fortes pressions en matière de durabilité : les attentes des consommateurs en matière de production laitière durable et de bien-être animal augmentent. Les détaillants et les transformateurs de lait introduisent des rapports sur le développement durable et exigent des améliorations. Les crédits carbone gagnent en importance et les réglementations deviennent plus strictes. Dans ce contexte, l’optimisation de l’efficacité de l’utilisation des nutriments apparaît comme une stratégie essentielle pour les producteurs laitiers afin d’améliorer la durabilité, d’atténuer l’impact environnemental et de répondre aux demandes changeantes du marché.

Qu’est-ce que l’efficacité de l’utilisation des nutriments dans le monde agricole ?

L’efficacité de l’utilisation des nutriments dans une ferme est mesurée par NUE. Cet indicateur clé de performance (KPI), semblable à un tableau de bord de performance, compare la quantité de lait produite par la ferme à la quantité de nutriments qu’elle utilise. Cette évaluation englobe tout ce qui se trouve sur la ferme, y compris la grange et les champs. L’objectif est d’utiliser efficacement les nutriments, ce qui permet non seulement à la ferme de produire plus, mais aussi d’économiser de l’argent pour l’agriculteur car la production est optimisée. Lorsque les nutriments sont utilisés efficacement, fournissant les bons éléments pour la croissance des plantes ou la santé animale dans les bonnes quantités et aux moments appropriés, les plantes poussent de manière optimale, ce qui entraîne des rendements plus élevés à la récolte et garantit que les animaux reçoivent les nutriments nécessaires à la croissance, à la productivité et à la santé globale.

Pourquoi est-ce important pour les producteurs laitiers ?

L’élevage laitier est soumis à de fortes pressions en matière de durabilité : les attentes des consommateurs en matière de production laitière durable et de bien-être animal augmentent. Les détaillants et les transformateurs de lait introduisent des rapports sur le développement durable et exigent des améliorations. Les crédits carbone gagnent en importance et les réglementations deviennent plus strictes. Dans ce contexte, l’optimisation de l’efficacité de l’utilisation des nutriments apparaît comme une stratégie essentielle pour les producteurs laitiers afin d’améliorer la durabilité, d’atténuer l’impact environnemental et de répondre aux demandes changeantes du marché.

Comment les producteurs laitiers utilisent-ils les nutriments ?

Il est important de mesurer le cycle agricole complet lors de l’amélioration de l’NUE. Voyons quand et comment les agriculteurs utilisent généralement les nutriments.

Au début de la saison de croissance, l’agriculteur fertilisera les plantes. Pour le faire efficacement, l’agriculteur doit connaître :

1) la teneur en éléments nutritifs du sol,

2) les besoins en éléments nutritifs de la culture qui sera cultivée ;

3) la teneur en éléments nutritifs du fumier.

Grâce à ces données, les agriculteurs peuvent appliquer la quantité précise d’éléments nutritifs supplémentaires nécessaires aux champs pour atteindre leurs objectifs. La récolte sera ensilée/stockée ou donnée directement aux vaches après la récolte. Certains des nutriments quitteront la ferme dans la production de lait et de viande, tandis que la partie inutilisée sortira du corps de la vache dans l’urine et les excréments, qui se combinent pour former du fumier. Le fumier est riche en nutriments et comprend d’autres oligo-éléments nécessaires à la croissance des cultures. Le cycle des nutriments recommence une fois que le fumier est utilisé pour fertiliser les champs pour la culture suivante.

Ce qui n’est pas utilisé par les plantes pour pousser peut rester dans le sol, être perdu dans l’atmosphère sous forme de gaz à effet de serre ou être perdu dans les plans d’eau qui peuvent provoquer l’eutrophisation.

Dans l’étable, des valeurs nutritionnelles incorrectes dans les aliments peuvent entraîner des problèmes de sabots ou de pattes, ainsi que des difficultés lors du prochain vêlage. Une mauvaise gestion des effluences peut provoquer d’autres maladies telles que la mammite. Un mauvais bien-être animal signifie moins de lait produit.

Un autre défi dans l’étable est l’ammonium. L’ammonium dans l’atmosphère est un précurseur de plusieurs gaz à effet de serre et forme des particules qui peuvent être préoccupantes pour la santé. L’entreposage du fumier avant l’épandage dans les champs doit être géré correctement, sinon il pourrait contaminer les terres et l’eau et créer des gaz à effet de serre. Par conséquent, la gestion du fumier et des éléments nutritifs est essentielle pour les producteurs laitiers, car elle a un impact direct sur le bien-être animal, la durabilité et la rentabilité de la ferme.

Comment les agriculteurs peuvent-ils mieux utiliser les nutriments dans leurs activités quotidiennes ?

De nombreux nouveaux produits et technologies visant à aider les agriculteurs à améliorer la gestion des nutriments gagnent en popularité. Des outils de gestion ont été créés pour recueillir des informations sur le terrain (niveaux d’éléments nutritifs et de matière organique), des registres d’application (fumier et engrais inorganiques) et des informations sur le rendement (tonnes, boisseaux et mesures de qualité des aliments).

Sur le terrain, la technologie à taux variable garantit la plantation optimale de la population hybride et gère le volume de fumier et d’engrais. Cela garantit qu’ils sont appliqués précisément là où cela est nécessaire pour atteindre le rendement visé. En appliquer trop entraînerait du gaspillage, tandis qu’en appliquer trop peu pourrait affecter la quantité ou la qualité future des aliments.

Une fois les fourrages ensilés, il existe des outils de gestion disponibles pour optimiser les composants d’aliments cultivés sur place et achetés. Ces outils permettent de créer des rations optimisées, où chaque composant est mesuré avec précision pour correspondre aux plans du nutritionniste pour les animaux ciblés. Les lots sont ensuite acheminés avec précision vers chaque enclos, et ces informations sont suivies pour référence future.

Enfin, il existe des systèmes pour surveiller les performances de traite de chaque vache et de chaque troupeau, ce qui permet de suivre les flux de nutriments qui ont soutenu chaque kilo de lait afin de comprendre le flux dans tout le système et tout impact sur la santé du troupeau.

Ce cycle annuel aide non seulement les agriculteurs à créer des dossiers et à comprendre ce qui s’est passé dans le passé, mais permet également aux agriculteurs, aux agronomes et aux nutritionnistes d’effectuer des tests sur leur environnement agricole pour mieux comprendre les pratiques nouvelles ou modifiées qu’ils pourraient vouloir mettre en œuvre pour soutenir l’amélioration continue.

En résumé, une gestion plus efficace des nutriments dans une exploitation réduira à la fois l’impact sur l’environnement et les coûts pour les agriculteurs.

Share
Get notified when MSC becomes available

Latest Milk Sustainability Center blogs

Stay up to date or get involved

Sign up for our newsletter and test panel to get the latest tips and exclusive webinars, or to give your opinion about Milk Sustainability Center.

What emails would you like to receive? *

View our privacy policy for more information about how we process your data. You can unsubscribe at any time.


Ceci se fermera dans 0 secondes

Let us know what you think!

Ceci se fermera dans 0 secondes